generación de 1850

LA VILLE   Tous les chemins vont vers la ville.   Du fond des brumes, Avec tous ses étages en voyage Jusques au ciel, vers de plus hauts étages, Comme d’un rêve, elle s’exhume.   Là-bas, Ce sont des ponts tressés en fer, lancés, par bonds, à travers l’air ; Ce sont des blocs et des colonnes Que décorent Sphinx et Gorgones ; Ce sont des tours sur des faubourgs, Ce sont des millions de toits Dressant au ciel leurs angles droits ; C’est la ville tentaculaire, Debout, Au...
  • agosto 7, 2020
  • 0 Comentarios
Leer más
Categorías