Georges Rodenbach

LES VIES ENCLOSES (SELECTION)   Les lignes de la main   I   La main s’enorgueillit de sa nudité calme Et d’être rose et lisse, et de jouer dans l’air Comme un oiseau narguant l’écume de la mer Et de frémir avec des souplesses de palme.   La main exulte ; elle est fière comme une rose — Sans songer que l’envers est un réseau de plis ! – Et fait luire au soleil ses longs ongles polis Enchâssant dans la chair un peu de corail rose.   La main règne,...
  • julio 7, 2020
  • 0 Comentarios
Leer más
Categorías