poesía belga

EL CUADERNO AZUL (EXTRACTOS)   Todo verso es oscuro en proporción a la inteligencia del poeta. Si lo explica quiere decir que está sorprendido de entenderse, lo que no denuncia gloriosas costumbres. Si es oscuro es que se entiende de inmediato, y se coloca por encima de todos aquellos que no lo entenderán.   *   Constato que en Mallarmé, los Símbolos están siempre muy latentes, en reposo, y sin amargura visible. En vez, en Villiers son invariablemente activos e indiscretos, y emergen con reivindicaciones y maldiciones que perturbarían...
  • marzo 14, 2021
  • 0 Comentarios
Leer más
LA VILLE   Tous les chemins vont vers la ville.   Du fond des brumes, Avec tous ses étages en voyage Jusques au ciel, vers de plus hauts étages, Comme d’un rêve, elle s’exhume.   Là-bas, Ce sont des ponts tressés en fer, lancés, par bonds, à travers l’air ; Ce sont des blocs et des colonnes Que décorent Sphinx et Gorgones ; Ce sont des tours sur des faubourgs, Ce sont des millions de toits Dressant au ciel leurs angles droits ; C’est la ville tentaculaire, Debout, Au...
  • agosto 7, 2020
  • 0 Comentarios
Leer más
LES VIES ENCLOSES (SELECTION)   Les lignes de la main   I   La main s’enorgueillit de sa nudité calme Et d’être rose et lisse, et de jouer dans l’air Comme un oiseau narguant l’écume de la mer Et de frémir avec des souplesses de palme.   La main exulte ; elle est fière comme une rose — Sans songer que l’envers est un réseau de plis ! – Et fait luire au soleil ses longs ongles polis Enchâssant dans la chair un peu de corail rose.   La main règne,...
  • julio 7, 2020
  • 0 Comentarios
Leer más
CONFESSION DE POÈTE    Je veux répondre de mon mieux aux questions que vous m’avez posées. J’avoue qu’elles m’embarrassent un peu, car elles touchent à des choses profondes, confuses, et graves, sur lesquelles je n’ai jamais aimé à m’interroger directement, et vous m’obligez à descender ainsi à tâtons, en des souterrains peut-être dangereux pour moi, et où la pauvre lumière que je crois y apporter risque fort de vaciller étrangement aux tournants les plus noirs, sous je ne sais quels souffles de ténèbres.    Il est difficile, puisqu’elles confluent...
  • julio 2, 2020
  • 0 Comentarios
Leer más
Categorías